Production laitière

Durabilité

La stratégie d’ Arla Foods est centrée sur trois domaines fondamentaux:

environnement, animaux et nature.

ANIMAUX
Prendre soin des vaches et améliorer le bien-être animal en permanence

ENVIRONNEMENT
Réduire l’empreinte carbone de la production laitière

NATURE
Protéger et promouvoir la nature et la biodiversité

 

Plus d'information
Robert et René Dhur

Forts de notre expérience passée et engagés à bâtir l'avenir

La famille des producteurs Arla Robert et René Dhur a derrière elle plus de 600 ans de tradition agricole

Robert et René Dhur
Burg Reuland, Eifel, Belgique
120 vaches

L’exploitation des frères Robert et René Dhur est située dans les collines de l'Eifel belge, qui connaît annuellement de longues périodes de gel. Cela signifie que des plantes relativement sensibles au gel comme le maïs ou les céréales n’y sont cultivées qu’à faible échelle. La ferme ne gère pour ainsi dire que des prairies et des céréales n’y sont cultivées qu’occasionnellement lorsque le sol doit être régénéré par une rotation des cultures. Exploitant conventionnel, Robert est déterminé à limiter l’utilisation des substances chimiques au strict minimum. Comme il le dit : "Ma famille vit dans ce village depuis plus de 600 ans et nous avons clairement intérêt à prendre le plus grand soin de nos terres."

L'herbe comme maître atout
L’alimentation des vaches est à près de 80% à base d’herbe – pâturage direct, ensilage et foin –, le reste étant constitué d’aliments concentrés.
Robert et René s’efforcent de maintenir une hauteur d'herbe de 7 cm, car c’est alors que l’herbe contient le plus de protéines, en raison de la proportion supérieure de feuilles par rapport aux tiges. Robert croit qu’il s’agit là d’une méthode relativement bon marché et efficace pour produire un lait de grande qualité. Et de préciser : "La première coupe de la saison est généralement la meilleure, mais les deuxième et troisième coupes sont également de très bonne qualité."
Une proportion élevée de prairies est aussi bonne pour la fertilité des sols.

La ferme a opté pour ce type d’exploitation même si elle aurait probablement été en mesure de produire plus de lait en utilisant une proportion plus importante d’aliments concentrés. Robert explique : "Pour moi, la durabilité signifie autant de pâturage extérieur que possible, de manière à n’utiliser que des quantités limitées d’aliments concentrés."

“Je suis convaincu que nous n’avons jamais travaillé de manière plus durable et que, sur notre exploitation, nous n’avons probablement jamais été plus près de la nature qu’aujourd’hui.”Robert Dhur, Burg Reuland, Eifel

De bonnes pratiques agricoles consistent à savoir “quand” et “comment”

Une certaine quantité d’aliments concentrés reste importante pour assurer aux vaches une alimentation équilibrée. Une vache laitière productive donne environ 40 litres de lait par jour. Cela réclame une quantité importante d’énergie qu’il est difficile de trouver dans l’herbe seule. Robert ajoute : "les aliments concentrés sont utilisés de manière très spécifique, au bon moment, lorsque les animaux en ont besoin. C’est tout à fait normal… c’est comme un moteur qui a besoin d’essence pour être performant."